25 septembre 2023

Le MCG se couche devant les clandestins

Abstract,Blur,,Bokeh,,Defocus,-,Image,For,Background.,The,Refugees

Le MCG se couche devant les clandestins

Alors que l’UDC se bat sur tous les fronts pour que la Suisse et Genève ne soient pas submergés sous les vagues de migrants clandestins, en exigeant des contrôles aux frontières, des centres d’expulsion fermés et la fin des procédures d’asile sur le territoire Suisse, le MCG, parti anti-frontaliers mais clandestins compatible, veut un appel d’air : sa motion (M 2931) déroule un véritable tapis rouge aux sans papiers, elle sera examinée demain en commission.

On croit rêver, on ne rêve pas : anti-frontaliers mais clandestins compatible, le MCG vient de déposer une motion qui sera examinée par la Commission des affaires régionales ce mardi 26 septembre 2023, n’exigeant rien de moins que « la régularisation une fois pour toutes » de tous les clandestins qui n’ont pas obtenu de permis de séjour dans le cadre de « papyrus » en dépit de l’immense laxisme dont fut emprunt cette vaste opération de blanchiment de clandestins.

Avec l’appui d’une brochette de camarades socialistes clandestophiles, le MCG démontre qu’il préfère des magrébins sans papiers, des afghans clandestins ou des érythréens abuseurs du droit d’asile à des français au bénéfice d’un permis G.

Un curieux sens des priorités doublé d’un irrespect du droit fédéral qui interpellent chez un mouvement supposément en campagne pour Berne afin de contribuer à remettre de l’ordre dans le chaos de l’asile orchestré par la socialiste Elisabeth Baume-Schneider.

Pour tous renseignements :

Yves Nidegger, député, chef de groupe, 076/382 48 00