Cliquez sur l'image pour suivre l'actualité...

Succès du référendum «Non au travail illégal»

Ce matin, le comité référendaire a déposé 7017 signatures au Service des votations alors qu’il n’en fallait que 5370.

 

 A 11 h ce matin, le mandataire André Pfeffer, député UDC, accompagné de François Baertschi, député MCG, ont apporté 7017 paraphes au Service des votations et élections. Rappelons que début juillet, des élus de l’UDC et du MCG ont créé un comité référendaire contre la loi no 12 723, sur l’indemnisation pour perte de revenus, liée aux mesures de lutte conte le Coronavirus. Il s’agit d’un montant global de 15 millions destiné à financer des travailleurs illégaux pour des sommes allant jusqu’à 4000 francs par mois et ce, sur simple allégation d’un revenu plausible !

C’est le principe même du travail clandestin qui est ainsi cautionné par l’Etat, ce que refusent catégoriquement les référendaires. Il eût été préférable de recourir à une aide sociale spécifique pour cette catégorie de personnes. Depuis des décennies, des entreprises et des travailleurs genevois (de nationalité suisse ou étrangers déclarés) souffrent du travail illégal. Il n’est pas acceptable dès lors que l’Etat puisse «offrir» une telle somme pour indemniser cette forme d’activité illégale.

Les référendaires se réjouissent que les électeurs genevois puissent avoir le dernier mot sur cette question lorsqu’ils seront appelés à voter.

 

Pour plus de renseignements :

André Pfeffer, député UDC, tél 076 324 45 22

Damien Guinchard, vice-président UDC Genève, tél 079 224 76 00

Pas d'événement actuellement programmé.