28 septembre 2023

« Au secours, la gauche veut changer le nom de ma rue ! »

rue bosiger

« Au secours, la gauche veut changer le nom de ma rue ! »

Selon le droit en vigueur, seuls les noms de personnalités importantes décédées depuis plus de 10 ans et ayant marqué de manière pérenne l’histoire de Genève, sont susceptibles d’être proposés pour dénommer une rue. Or, depuis peu, un quarteron d’obsédés de la cancel culture s’est mis à renommer nos rues à tour de bras sans égards pour les riverains en leur imposant des noms de personnes totalement inconnues sinon d’eux seuls, et encore ce n’est pas certain. L’UDC dit NON. Un projet de loi visant à renforcer le droit des habitants à être consultés vient d’être déposé par le député Guy Mettan.

Si changer le nom d’une rue satisfait les lubies de certains, il n’a rien d’une sinécure pour d’autres. Ce déménagement fictif suppose diverses démarches personnelles. Un changement de nom de rue n’est pas sans poser des difficultés en matière de référencement aux entreprises et aux commerces, à l’heure où un mauvais positionnement dans les moteurs de recherche se répercute directement sur le chiffre d’affaires.

Un changement de dénomination d’une rue devrait bénéficier de l’adhésion des riverains, autour de personnalités rassembleuses ayant marqué l’histoire de Genève. Bien que la consultation des habitants soit prévue dans le règlement, cette dernière demeure imparfaite et rien n’empêche le changement de dénomination, malgré l’opposition massive des habitants qui n’est au final pas prise en considération. Pour ces raisons, le projet de loi prévoit l’adhésion écrite d’une majorité de riverains pour qu’une rue puisse changer de nom.

Pour plus d’informations :

Guy Mettan, député, candidat au Conseil national, 079 / 449 25 70

Céline Amaudruz, présidente et conseillère nationale, 079 / 874 83 97