L’UDC Carouge veut un contrôle des ressources humaines de Carouge et une meilleure écoute du personnel municipal

(UDC Carouge, le 19 septembre 2013) Constatant qu’il ressort du rapport remarqué de la Cour des comptes du 27 août 2013 sur la gestion du personnel en Ville de Carouge que 41% des employés municipaux sont insatisfaits de leurs conditions travail, l’UDC Carouge n’entend pas se contenter d’une simple enquête au sein du STVE.

En effet, soucieuse des conditions dans lesquelles travaillent tous les employés de la municipalité, l’UDC Carouge a déposé une motion pour étendre le mandat de M. Moreno Sella à l’examen du service des ressources humaines de la Ville Carouge. Cette extension ne saurait être refusée ni par la gauche, puisqu’il en va de l’intérêt du personnel communal, ni par le Conseil administratif, qui démontrerait par là qu’il préfère se couvrir plutôt que se soucier du bien-être de son personnel.

Enfin, l’UDC Carouge doute sérieusement que l’enquête de satisfaction menée par la Cour des comptes ait présenté des garanties suffisantes d’anonymat dès lors que les employés ont dû se rendre à la Mairie même pour répondre aux questionnaires. Les élus UDC ont ainsi déposé une motion demandant la création d’une structure équivalente au groupe de confiance qui existe pour la gestion des conflits de travail dans l’administration cantonale et qui permet, entre autres, des entretiens individuels dont l’existence même est confidentielle.

Pour tous renseignements :

François Velen, vice-président de l’UDC Ville de Carouge, 079/ 675 38 51
Céline Amaudruz, présidente de l’UDC Genève et conseillère nationale, 079 / 874 83 97