Effectifs policiers : en panne d’idées, le Conseil d’Etat sortant vampirise des projets UDC

(UDC Genève, le 17 juin 2013) En août 2010, l’UDC déposait deux textes demandant une hausse des effectifs policiers. Profitant du gel de ces textes depuis des années en Commission judiciaire et de la police, le projet de loi du Conseil d’Etat présente des aspects très similaires.

Le projet de loi 10706 déposé en août 2010 par l’UDC entendait fixer les effectifs minimaux de la police. Dans la résolution 630, il s’agissait d’augmenter les effectifs de la gendarmerie de 500 personnes dans un délai de 10 ans. Malgré les protestations de nos commissaires, ces deux textes sont toujours gelés en commission. La durée anormalement longue de traitement en commission aura permis au Conseil d’Etat de sortir de sa léthargie et de présenter son propre projet.

Venant de l’UDC, les propositions visant à augmenter les effectifs policiers apparaissent aussi saugrenues qu’irréalisables. Pourtant, quand le Conseil d’Etat propose d’engager d’ici à 10 ans 600 policiers, ces idées similaires, inspirée des textes de l’UDC, acquièrent une légitimité et deviennent subitement réalisables.

« La véritable inspiration suppose du souffle. Ce n’est souvent que du vent. »

A ce jour, bien des Présidents de département différents, mais pour la sécurité, les habitants de notre canton n’ont vu que du vent…

Plus de renseignements :

Patrick Lussi, député et vice-président, 076 / 364 17 27
Céline Amaudruz, présidente et conseillère nationale, 079 / 874 83 97