Agenda | Suivez-nous :

Votations du 9 février 2014

(UDC Genève, le 9 février 2014) La section genevoise de l’UDC tient à souligner le rapport étroit qui existe entre l’augmentation très importante de l’immigration en Suisse et les objets fédéraux et cantonaux soumis à votation ce jour. Ainsi en est-il avec le fonds d’infrastructure ferroviaire, la loi dite la « surdensification » et la modification des structures d’accueil de la petite enfance et l’accueil familial de jour. Notre pays, respectivement notre pays éclate sous la pression d’une population étrangère de plus en plus nombreuse. Les objets votés aujourd’hui sont la preuve de la pertinence de l’initiative de l’UDC qui pose le problème à sa source alors qu’à Berne tout comme à Genève, l’on se contente uniquement de s’adapter à une situation que nos gouvernants ne maîtrisent pas.

Loi générale sur les zones de développement (Surdensification). Les Genevois ont accepté la loi générale sur les zones de développement. La Genève de 600’000 habitants souhaitées par le PLR et soutenue par la gauche se donne les moyens d’accueillir principalement l’arrivée de nombreux étrangers puisqu’il suffirait de 750 logements construits chaque année pour satisfaire à la démographie genevoise. Les Genevois n’ont donc pas fini de se serrer dans leurs logements aux loyers élevés, ils devront également supporter des années de travaux pour accueillir d’ici 2030 120’000 nouveaux résidants.

Loi sur les structures d’accueil (Plus de places de crèches pour nous enfants). L’UDC regrette vivement le choix des Genevois, sans doute impressionnés par la propagande des professionnelles de la petite enfance. En refusant cette modification de loi, il ne reste pour seule solution que la construction de crèches à prix d’or. Or, avec des finances publiques en délicatesse pour ces prochaines années, une dette astronomique et le confort exigé pour l’encadrement des petits, il faudra d’une manière ou d’une autre revoir la question. C’est ce qu’on déjà fait la plupart des cantons romands. Mais on connaît la ritournelle : à Genève, on est les plus forts !

Pour tout renseignement :
Céline Amaudruz, présidente et conseillère nationale : 079 / 874 83 97
Christina Meissner (surdensification), députée et cheffe de groupe : 078 / 821 16 69
Stéphane Florey (crèches), député : 079 / 471 44 85

Partager l'article :