Le mandat de négociation de l’UE entraîne des milliards de coûts supplémentaires

19 février 2024
shutterstock_1905197971-1-720x405

Le mandat de négociation de l’UE franchit des lignes rouges à tous points de vue : Le Conseil fédéral n’accepte pas seulement des juges étrangers, la reprise automatique du droit européen et des milliards de francs de tribut versés à l’UE. Il se trouve en outre dans l’aveuglement le plus complet en ce qui concerne les coûts supplémentaires pour notre pays et ce, bien que la Confédération soit déjà au bord du gouffre sur le plan financier. Le fait que la Commission des finances n’assume pas sa fonction de surveillance et approuve le mandat de négociation de l’UE est par ailleurs scandaleux.