foyer des tattes

Qui sont vraiment les demandeurs d’asile déboutés qui refusent de quitter la Suisse ?

A Genève, plus de 500 demandeurs d’asile déboutés refusent de quitter le territoire, malgré des décisions définitives de renvoi de Suisse. Le député Marc Falquet interpelle le Conseil d’Etat en demandant notamment ce qu’il compte faire pour que les décisions de renvoi soient enfin appliquées.

Certains s’insurgent que les abris PC bons pour nos soldats ne le soient pas pour les personnes dont la demande d’asile a fait l’objet d’une décision de non-entrée en matière (NEM) ou a été rejetée. Appelés à quitter le territoire, les demandeurs déboutés restent en moyenne 52 mois à Genève, nourris et logés aux frais du contribuable et occupant des places en foyers et dans les abris de la PC. Refusant de regagner leur pays d’origine, ces personnes imposent leur présence illégale et occupent des places qui pourraient bénéficier à des requérants d’asile respectueux de nos lois.

Pour tous renseignements:
Marc Falquet, député et conseiller municipal, 076/ 376 81 18