Pour une traversée du lac par ferries

L’UDC a depuis de nombreuses années été favorable à une traversée du Lac, inscrite au réseau des routes nationales et financée par la Confédération. Pour mémoire, l’UDC a été le seul parti à la soutenir lors des débats au Conseil national en 2013. Cohérente avec sa position, l’UDC soutiendra l’initiative qui vient d’être déposée pour inscrire dans la Constitution genevoise une traversée du Lac permettant l’achèvement du contournement de Genève.

Mais force est de constater que ce projet ne verra pas le jour avant longtemps et qu’une alternative existe: une traversée du lac au moyen de ferries, ne nécessitant que peu d’infrastructures et pouvant être mise en place rapidement sans péjorer les finances publiques. Des traversées par bacs sont largement utilisées dans le monde et en Suisse. A Zurich, la ligne entre Horgen et Meilen connaît un succès grandissant et est l’un des transports publics les plus rentables de Suisse. En 2013, plus de deux millions de personnes ont emprunté l’un des cinq ferries de la société anonyme exploitant la ligne.

En 2009 déjà, le Grand Conseil avait renvoyé au Conseil d’Etat la motion 1808 de l’UDC invitant le Conseil d’Etat à ouvrir un crédit d’étude pour la traversée au moyen de « ferries » (bacs).

Le Conseil d’Etat s’était engagé à donner une première information au Grand Conseil dans un délai de 6 mois à dater du moment de la transmission du rapport. Depuis, on attend cette fameuse “première information”. L’UDC a donc déposé une question écrite pour que le Parlement reçoive enfin les informations promises.

Pour tout renseignement:

Céline Amaudruz, présidente et conseillère nationale (079 874 83 97)
Patrick Lussi, député (076 / 364 17 27)