Saisie par l’UDC, la Cour des comptes relève de graves dysfonctionnements à Carouge

(UDC Carouge, le 27 août 2013) Ce n’est qu’après la conférence de presse de ce matin que nous avons appris l’ouverture par le Ministère public d’une enquête à l’encontre de personnes employées au « Service travaux, voirie et environnement » de la Ville de Carouge, pour des faits de gestion déloyale des intérêts publics.

En date du 20 juin 2012, l’UDC-Carouge invitait la Cour des comptes à se prononcer sur d’éventuels dysfonctionnements et irrégularités dans l’administration de la cité sarde, et en particulier dans sa Voirie.

Suite aux dénonciations de la Cour des comptes au Ministère public, quelque vingt gendarmes ont investi les locaux du « Service travaux, voirie et environnement » de la Ville de Carouge en saisissant divers documents et en arrêtant des employés.

Le fait que le Conseil administratif monocolore de Carouge soit resté passif face aux dysfonctionnements et autres magouilles pourtant signalés il y a plus d’un an par l’UDC à la Cour des comptes, illustre son incapacité à gérer l’administration communale dont il a la charge. Sans la saisine de la Cour des comptes par l’UDC, ces graves dysfonctionnements n’auraient pas été décelés.

En conséquence, la dénonciation de l’UDC-Carouge du 20 juin 2012, est justifiée.

En conclusion, l’UDC-Carouge demande la démission du Conseil administratif de la Ville de Carouge in corpore de ses fonctions à l’issue de l’enquête du Ministère public si les faits signalés par la Cour des comptes s’avèrent exacts.

Pour tous renseignements :

François Velen, secrétaire général et vice-président UDC-Carouge, 079/ 675 38 51
Céline Amaudruz, présidente et conseillère nationale, 079 / 874 83 97