14 septembre 2023

Un budget scandaleux : 356 postes supplémentaires pour l’Etat, ceinture pour les citoyens !

Budget Genève

Alors que les contribuables exigeaient le renouveau budgétaire promis par le nouveau Conseil d’Etat, le département des finances se vautre dans la continuité des déficits : sans les réformes structurelles exigées par l’UDC depuis plus de 20 ans, le Canton coule à pic sous le poids de sa dette !

Un budget de transition qui respecte le déficit admissible autorisé ! Voilà seulement ce qu’a pu nous proposer ce matin le nouveau Conseil d’Etat, un budget déficitaire à hauteur de 256 millions.

Ce déficit admissible a été atteint uniquement grâce aux retombées miraculeuses liées aux impôts des personnes physiques et des personnes morales. D’ailleurs il a enfin été admis par le président du Conseil d’Etat, dont le parti s’opposait à RFFA, que cette réforme a bel et bien été absorbée et qu’elle contribue à faire augmenter les recettes fiscales. Genève est le canton qui exerce la plus forte pression fiscale sur ses contribuables et il est grand temps de s’attaquer à la diminution de l’imposition sur les personnes physiques.

Une posture surprenante. Malgré une augmentation de 6,3% des revenus fiscaux, la population voit son pouvoir d’achat se réduire comme peau de chagrin par l’augmentation constante des charges telles que les assurances sociales, l’électricité et les produits de première nécessité.

Non, ce budget n’est pas celui qu’on était en droit d’espérer ! L’UDC fera tout pour proposer des économies afin d’équilibrer ce budget.

L’UDC ne soutiendra pas un budget déficitaire qui prévoit la création de 356 nouveaux postes pour palier en grande partie l’immigration massive à laquelle nous faisons face dans le domaine de l’asile.

 

Pour tout renseignement :

Stéphane Florey, député membre de la commission des finances : 079 471 44 85

Michael Andersen, député membre de la commission des finances : 079 330 40 72