28 juillet 2022

Protection de l’environnement, l’UDC franchit une première étape.

index

(Communiqué de presse – UDC-Genève – Genève, le 28 juillet 2022) L’UDC genevoise dépose ce jour les signatures nécessaires en vue de soumettre son initiative « OUI au recyclage des déchets non biodégradables » au verdict de la population.

Le texte prévoit d’interdire l’enfouissement de mâchefers dans le sol genevois et vise à assurer un recyclage optimal de ces matières souvent toxiques. A l’heure où la crise alimentaire menace le monde, où le taux d’auto-suffisance alimentaire dépasse à peine 50% en Suisse et se situe à 11% dans notre canton, il semble pour le moins judicieux de préserver nos meilleures terres.

Contrairement à ce que prétend le Conseil d’Etat, les résidus d’incinération sont loin d’être presque exclusivement constitués de litière pour chats. On y trouve aussi des métaux lourds toxiques pour les eaux souterraines, mercure notamment, métal dont la dangerosité n’est plus à prouver.

L’UDC souhaite préserver nos rares surfaces agricoles en vue d’augmenter notre capacité de production de denrées locales respectueuses de l’environnement. La biodiversité, les milieux naturels profiteront également de cette initiative, de même que nos précieux paysages.

L’UDC genevoise tient à remercier les autorités des communes rurales, tout particulièrement Satigny et Collex-Bossy, qui ont apporté leur soutien, tous partis politiques confondus, à la récolte des 10’286 signatures déposées ce jour.

Lionel Dugerdil, président du comité d’initiative, candidat UDC au Conseil d’Etat,

Céline Amaudruz, conseillère nationale, présidente UDC-GE.