21 avril 2022

Les laissés-pour-compte du sport genevois

Rugby,Players,Lifting,The,Teammate,After,Winning,The,Game.,Rugby

(Genève, le 21 avril 2022 – Communiqué de presse – UDC Ville de Genève) Pascal Besnard, président du FC Servette, Felipe Ortiz, vice-président, en charge de l’Académie et Michel Pont nous expliquent dans un long article de La Tribune de Genève (19 avril) qu’ils espèrent (depuis combien d’années ?) que l’État s’occupe d’eux, comme la loi l’oblige. Nous n’avons pas oublié les émois et autres promesses données par tous les partis et leurs représentants à l’exécutif lors de l’approbation de la loi-cadre pour le sport (2013). Qu’en reste-t-il ?

Dit cruellement, ce ne sont que trois laissés-pour-compte du sport genevois parmi tant d’autres ! Certes emblématiques mais qui font peine à tous ceux qui partagent la passion du sport. Derrière leurs propos trop courtois, trop lisses, se cachent l’inquiétude, la fatigue et la déception.

Méprisés par les autorités, les dirigeants du FC Servette avouent avec embarras que «l’équipe pro apprend souvent le matin même où elle pourra s’entraîner». C’est dire la grande misère sportive d’un canton archi-endetté qui en même temps engrange des recettes fiscales invraisemblables, mais se révèle incapable de construire une patinoire, des terrains d’entraînement ou des locaux sportifs. Et que dire du rugby et des deux motions UDC votées (Vessy et Evaux) par le Conseil municipal et jamais réalisées ? Malgré la Covid 19, ce sport connaît une augmentation de 30% de licenciés (420 sportifs en 8 ans d’existence). Rappelons enfin que le FC Servette, le HC Servette et le Servette Rugby Club sont tous des clubs de la Ville de Genève.

Quant aux bassins d’eau, la Ville de Genève admet que «Près de huit ans après le dépôt de cette motion la situation a évolué mais reste critique en termes de nombre de bassins de natation en région genevoise» (réponse à la M-1159 déposée par l’UDC).

La motion UDC «100 millions pour le sport» déposée le mois passé et dont l’urgence a été refusée sera à nouveau proposée en urgence. Le sport (ainsi que les questions liées aux loisirs) intéresse tous les partis. Il nécessite cependant une nouvelle répartition dans le processus budgétaire. C’est ce que demande notre motion.

Pour information :

Eric Bertinat, chef de groupe UDC Ville de Genève, 076 / 391 25 03

Christo Ivanov, conseiller municipal, membre de la commission des sports, 079 / 250 67 15