21 septembre 2023

Chaos de l’asile : Erreurs de Kasting à la tête des Départements fédéral et genevois de justice et police

Chaos de l’asile :

Erreurs de Kasting à la tête des Départements fédéral et genevois de justice et police

Dans son communiqué du 20 septembre 2023, le Conseil d’Etat a répondu à une consultation du Département fédéral de justice et police (DFJP) concernant la modification de l’ordonnance relative à l’admission, au séjour et à l’exercice d’une activité (OASA), qui vise à faciliter l’accès à la formation professionnelle pour les requérants d’asile déboutés et les sans-papiers, la réglementation actuelle étant jugée trop stricte.

 

Le gouvernement genevois se dit enthousiasmé par l’idée de réduire la condition d’admission liée à la durée minimale de fréquentation de l’école obligatoire en Suisse de cinq ans à deux et d’augmenter à deux ans, au lieu d’un an actuellement, le délai pour déposer la demande d’autorisation de séjour pour cas de rigueur en vue d’accomplir une formation professionnelle initiale.

 

Elisabeth Baume-Schneider et Carole-Anne Kast, même chaos

Consternée, l’UDC Genève exige au contraire des contrôles aux frontières, des centres d’expulsion fermés et la fin des procédures d’asile sur le territoire Suisse.

Le fiasco prévisible depuis le début de l’année s’est produit : Une fois de plus, des centaines de milliers de migrants affluent vers l’Europe et la Suisse avec la complicité de bandes de passeurs organisées de manière criminelle et le soutien de partis politiques et d’ONG de gauche. La majorité de ces migrants sont des jeunes hommes originaires d’Afrique et de pays musulmans.

 

La situation est devenue insupportable pour la population suisse et genevoise : Débordements d’Erythréens proches de la guerre civile, 4 milliards de frais d’asile uniquement pour la Confédération, vols, violence, harcèlement sexuel, dizaines de milliers de nouveaux bénéficiaires de l’aide sociale, centaines de millions de francs pour l’assurance maladie gratuite.

 

La ministre de la Justice en charge, Elisabeth Baume-Schneider (PS), ne fait rien pour lutter contre l’immigration illégale liée à l’asile, bien au contraire et sa collègue de parti Carole-Anne Kast (PS) lui emboite le pas au Département genevois de justice et police. Toutes deux n’ont rien trouvé de mieux que d’encourager l’ouverture des vannes de la main d’œuvre illégale sans craindre de péjorer toujours plus la situation de nos jeunes demandeurs d’emploi dont le taux de chômage est presque deux fois plus élevé que celui du reste de la population suisse et pire encore à Genève.

 

La conclusion est simple, pour réduire le chaos, il faut réduire le nombre d’élus socialistes aux prochaines élections fédérales et cantonales.

Entre temps, le Conseil d’Etat serait bien inspiré de corriger son erreur de kasting..

 

Lien vers question urgente écrite

 

Pour tous renseignements :

Yves Nidegger, député, chef de groupe, 076/382 48 00

Céline Amaudruz, présidente et conseillère nationale, 079 / 874 83 97