Présentation des comptes 2017 de l’Etat de Genève

Nous avons assisté à une  présentation fort ensoleillée des comptes de l’Etat 2017 et du bilan de législature du Conseil d’Etat. Le bilan est légèrement positif, les investissements sont auto-financés, la dette présente une très légère diminution.

En toute honnêteté, les nuages s’accumulent, car des points importants sont occultés.

o   La nouvelle grille salariale SCORE, dont on nous avait promis l’entrée en vigueur en 2014 est gelée !

o   L’assainissement de la CPEG, pour environ 5 milliards est toujours en discussion.

o   La véritable dette de l’Etat reportée  par habitant est en fait de 34’000.- CHF ( 5,5 fois la moyenne suisse !) et non pas de 25.000.- , car la recapitalisation de la CPEG sera à la charge de l’Etat,  donc du contribuable.

o   Ce qui nous inquiète le plus est l’augmentation de la charge de personnel de 3,4%, en valeur 178 millions, alors que l’inflation est nulle. Nous sommes loin des promesses faites lors du discours de Saint Pierre au début de cette législature.

L’UDC continuera  d’intervenir avec détermination pour une gestion saine et efficace de l’État, permettant que les citoyennes et citoyens soient servis par une administration mesurée, économe et efficace.