place d'apprentissage

Places d’apprentissage : les jeunes clandestins volent la place aux jeunes Suisses

(UDC Ville de Genève, le 21 février 2013) Suite au vote majoritaire du Conseil Municipal intervenu mercredi le 19 février dernier, l’administration de la Ville de Genève pourra dorénavant engager des apprentis sans statut légal. L’UDC est fermement opposée à cette pratique consistant à octroyer à ces clandestins un permis de séjour pour la durée de leur apprentissage et ce alors même qu’il y a déjà une alarmante carence en places d’apprentissage, comme le rappelle régulièrement l’Union syndicale Suisse qui demande d’ailleurs la création de 5’000 places d’apprentissage.

Ainsi, des places d’apprentissages en Ville de Genève seront sacrifiées au détriment de nos jeunes qui eux, y auraient pleinement droit, et ce, en faveur de jeunes sans aucun statut légal. Ceci constitue une véritable inégalité de traitement et n’est pas concevable, d’autant plus que le marché du travail se durcit de jour en jour.

De plus, alors que les incivilités et la criminalité n’ont de cesse d’augmenter en Ville de Genève, les autorités municipales récompensent des personnes en situation illégale en leur offrant des places d’apprentissage dans l’administration publique. C’est un bien curieux message pour nos jeunes et l’UDC dit non à cette forme d’entretien de l’illégalité par des autorités publiques.

Non à l’engagement des sans-papiers par la Ville de Genève.

Renseignements :

  Eric Bertinat, Chef du groupe Ville de Genève et Député, 076 391 25 03.

François Velen, Secrétaire Général, 079 675 38 51.