245426806_4266527616729961_1573422929584337000_n

Pas de route de contournement = pas de trafic de transit dans nos villages

Pas de route de contournement = pas de trafic de transit dans nos villages

(UDC-Genève, 15 octobre 2021) Sans surprise, le Conseil d’Etat manifeste peu d’enthousiasme sur les projets de contournement de localités limitrophes pourtant portés par la population locale. Le cas de Soral est emblématique de ces villages genevois victimes du trafic pendulaire. Estimant la situation invivable pour les riverains, l’UDC demande dans une motion de fermer les petites douanes entre 18h00 et 9h00 tant que les routes de contournement des communes de Chancy, Cartigny, Soral et Meinier ne sont pas construites et d’étendre la mesure de fermeture à toutes les communes frontalières qui en feraient la demande.

Les habitants des villages limitrophes n’en peuvent plus du trafic pendulaire. Ils ont régulièrement exprimé leur exaspération dans diverses pétitions déposées au Grand Conseil, comme notamment avec les pétitions 1784 (Chancy) ou 1956 (Soral). Une majorité du Grand Conseil s’est montrée sensible à la situation et des crédits d’études ont été votés, tandis que le Conseil d’Etat ne fait preuve d’aucune volonté d’aller de l’avant. Il faut dire que le problème de fond, soit le trafic de transit issu des déplacements des pendulaires, augmente d’année en année avec la hausse de la population dans le Grand Genève. En dix ans, le département de la Haute-Savoie a gagné 70’000 habitants et celui de l’Ain 40’000 habitants. Une hausse de la mobilité de 47% d’ici à 2040 est attendue sur la frontière sud du canton.

Aux heures de pointe, le trafic pendulaire transfrontalier atteint son paroxysme. Les voiries et la proximité de bâtiments souvent situés en zone 4b ne permettent d’ailleurs pas l’absorption d’un tel trafic pendulaire.

Suite au constat d’une absence de volonté gouvernementale de réaliser dans un avenir raisonnablement acceptable les contournements routiers, l’UDC demande pour la sécurité, la santé et la qualité de vie des villageois concernés, la fermeture des petites douanes entre 18h00 et 9h00 tant que les routes de contournement des communes de Chancy, Cartigny, Soral et Meinier ne sont pas construites et d’étendre la mesure de fermeture des petites douanes à toutes les communes frontalières qui en feraient la demande.

 

Pour plus d’informations :

Stéphane Florey, député, auteur de la motion, 079/471 44 85

Céline Amaudruz, présidente UDC-Genève, conseillère nationale, 079/874 83 97