Office cantonal du logement : priorité aux requérants d’asile abuseurs de l’aide sociale ?

Pour l’honnête citoyen, trouver un logement relève du parcours du combattant. Pas pour un couple de congolais poursuivi pour abus à l’aide sociale, objet de poursuites et de plusieurs actes de défaut de biens, qui vient d’être déclaré prioritaire par l’Office cantonal du logement pour un 5 pièces à 1’200 francs aux Eaux-Vives. Une question écrite est déposée ce jour.

Quittant un peu précipitamment le canton d’Argovie où Madame a été condamnée au pénal pour abus à l’aide sociale et a laissé derrière elle 3 actes de défaut de bien, le couple VK et leurs enfants, requérants d’asile au bénéfice d’une admission provisoire, ont été logés par le Canton de Genève au foyer des Tattes à Vernier avant de se voir attribuer en urgence le rêve de toute famille genevoise : un 5 pièces dans l’hyper centre, avec garage, chemin des Tulipiers, 4ème étage, pour 1’200 francs de loyer.

Daté du 17 février 2015, le courrier des services d’Antonio Hodgers est édifiant : « l’appartement cité sous référence faisant partie du contingent d’attribution réservé à notre service, nous vous remercions de nous retourner le bail signé par les candidats VK qui se verront mis au bénéfice de l’abaissement fédéral supplémentaire AS1. Egalement sur la brèche, le Centre social protestant, qui s’est fendu d’un courrier expliquant qu’aucune négligence ne saurait être imputée à Madame en raison de ses dettes, celle-ci résultant d’actes de défaut de bien que le canton d’Argovie avait fait dresser contre elle pour abus à l’aide social d’une part, pour l’amende pénale à laquelle elle avait été condamnée de ce fait, d’autre part, pour une facture de soins médicaux remboursés mais non payés de troisième part.

Vous êtes à la recherche d’un logement ? Débrouillez-vous seuls, l’Office cantonal du logement préférant réquisitionner et attribuer les meilleurs appartements à des requérants d’asile condamnés par la justice.

Pour tous renseignements:
Patrick Lussi, député et chef de groupe, 076/364 17 27