image

Non à un projet «Concorde» voué à l’échec au décollage et à l’atterrissage !

(UDC-Vernier, 3 juillet 2020) Pour la première fois dans l’histoire de Vernier, le MCG, l’UDC, le PDC & les Vert’Lib, s’unissent pour un référendum responsable. Nous nous opposons au financement de 10’000’000 de francs suisses par la commune de Vernier pour la construction du centre culturel de la Concorde en période de crise !

Suite à la crise sanitaire de la COVID-19, les économies mondiales s’effondrent, et Vernier, l’une des communes les plus pauvres du canton, est touchée de plein fouet ! L’heure est donc à la solidarité au moment où des indépendants mettent la clef sous la porte, que le chômage a augmenté de 34% depuis le début de l’année 2020, sans compter la 2ème vague de la COVID-19 qui provoque un re-confinement dans certains Etats voisins. Malgré cela, le PS, les Verts et le PLR ont voté, le 23 juin 2020 au Conseil municipal de Vernier, un emprunt de CHF 10’000’000 sur 30 ans à charge des finances communales. Leur but ? Construire un centre culturel dont le devis de construction risque d’être dépassé (retards dans les travaux, etc. ) et qu’il faudra subventionner à hauteur de plusieurs millions de francs par année si tant est qu’il parvienne à être achevé… Il risque même de ne jamais voir le jour si les mécènes qui prévoyaient d’ajouter les CHF 100’000’000 manquants ne parviennent pas à effectuer les avances nécessaires a fortiori en l’absence d’engagements fermes de leur part à ce jour. Si l’engagement de ces mécènes était néanmoins sérieux, ils n’auraient aucune réserve à attendre quelques mois. Le Conseil administratif met en avant une création d’emplois, pouvant être de l’ordre de 35 postes supplémentaires, qui appert pourtant très faible pour un tel projet, voire inexistante si l’on considère qu’ils ne s’autofinanceront pas. Avant même la Covid, Vernier devait penser à relancer l’économie locale :