Motion 2215 « pour la création d’une commission d’enquête parlementaire chargée de faire la lumière sur les dysfonctionnements ayant conduit à la mort d’Adeline »

L’UDC prend acte de la décision du bureau du Grand Conseil d’adjoindre des propositions d’amendements à la motion 2215.

Pour la députation UDC, l’objet de la motion votée par le Grand Conseil reste parfaitement d’actualité. A ce jour, les divers rapports rendus, contradictoires, ont semé la confusion. Il est pourtant impératif que la famille de la jeune sociothérapeute tuée dans l’exercice de ses fonctions puisse obtenir un jour des réponses précises sur les dysfonctionnements ayant conduit à ce drame.

L’UDC examinera avec toute l’attention requise les amendements proposés par le bureau, en se réservant le droit d’en déposer. Enfin, une commission d’enquête parlementaire, certes composée de députés, devrait pouvoir s’appuyer sur le concours d’experts extracantonaux pour s’assurer de la plus grande impartialité possible au cours de ses travaux.

Pour tous renseignements:

Thomas Bläsi, député, 079 / 831 68 70
Christina Meissner, députée et cheffe de groupe, 078 / 821 16 69