Message du 1er août 2017 – Albert Rösti, président de l’UDC

Chères Suissesses, Chers Suisses,

Nous célébrons le 1er août notre fête nationale. Le moment est venu de marquer un bref arrêt et de nous rappeler les forces et les valeurs qui ont apporté liberté, prospérité et sécurité à notre pays: l’indépendance, l’autodétermination, la neutralité, un régime juridique libéral, la démocratie directe et le fédéralisme.

L’UDC s’engage pour une Suisse qui
• est dirigée par les citoyennes et les citoyens et non pas par les politiciennes et les politiciens;
• n’est pas gouvernée par Bruxelles et des juges étrangers;
• édicte elle-même ses lois;
• décide librement du genre et du montant de ses impôts;
• gère l’immigration de manière autonome et en fonction de ses besoins.

Le Conseil fédéral négocie un accord-cadre avec l’Union européenne. Ce traité nous condamnerait à la reprise automatique du droit européen. Des décisions d’organes internationaux et de juges étrangers seraient placées au-dessus des lois voulues par le peuple suisse.

Conséquences: les étrangers criminels ne sont pas expulsés; l’immigration incontrôlée provoque du chômage et des coûts sociaux énormes; les trains et routes sont bondés; nos paysages sont bétonnés. Nos valeurs sont remises en question et notre prospérité est de plus en plus menacée.

Participez à notre effort et engagez-vous avec nous pour une Suisse autodéterminée, indépendante et libérale. Faisons confiance à nos forces – je vous souhaite une joyeuse fête du 1er août!

Bien à vous.

Albert Rösti
Président de l’UDC Suisse