Coronavirus

L’UDC veut une session extraordinaire Spéciale COVID

Le groupe UDC demande officiellement la tenue d’une session extraordinaire au Grand Conseil afin de débattre de la situation actuelle (Etat de nécessité et pandémie COVID 19) dans notre canton.

(Communiqué de presse UDC 4 novembre 2020) – Compte tenu de la pandémie et des nouvelles mesures décidées par le Conseil d’Etat, l’UDC Genève souhaite qu’une session extraordinaire ait lieu sur le sujet. Entre le 9 octobre et le 2 novembre, le nombre d’hospitalisations pour Covid-19 aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) a été multiplié par dix, passant de 48 cas à 493. Aujourd’hui, on a atteint les 521 cas. S’il n’est pas question pour l’UDC de sacrifier la santé, il est dans l’intérêt de tous de prendre des décisions concertées, de défendre notre économie et plus particulièrement nos commerçants pour l’avenir.

Vous trouverez en annexe les trois textes déposés à cet effet par notre groupe (PL autorisant l’ouverture de certains commerces et services de l’Etat en cas d’état de nécessité déclaré ou de pandémie, proposition de motion pour une stratégie de lutte contre le COVID-19 incluant nos commerçants, PL modifiant la loi sur l’exercice des droits politiques).

Le groupe UDC invite les députés du Grand Conseil à soutenir la demande de session extraordinaire et de déposer des textes relatifs à la crise sanitaire et économique afin qu’ils soient inscrits à l’ordre du jour de cette session extraordinaire.

L’UDC rappelle que cette demande doit être soutenue par 30 députés au minimum (Art. 10 al.1 lettre b) de la LRGC).