Genève le © Georges Cabrera

Le mauvais feuilleton prend fin. Enfin!

La présidente de l’UDC Genève, Céline Amaudruz, réagit à l’annonce de la démission de Pierre Maudet et fait part de son soulagement. Elle attend du gouvernement qu’il se remette à l’ouvrage.

«L’UDC prend acte avec soulagement de la démission de Pierre Maudet de son poste de Conseiller d’Etat. Il est plus que temps de tourner la page du mauvais feuilleton que l’Exécutif cantonal a imposé à la population du canton et plus généralement à l’ensemble du pays. Les épisodes successifs de cette trop longue saga devenaient chaque jour plus insupportables alors que Genève fait face à l’une des pires crises de son histoire. Nous espérons que cette démission fort tardive permettra au Conseil d’Etat de revenir à sa mission, celle de veiller au bien-être de notre canton et de sa population. Ce n’est pas le travail qui manque. Nous attendons du gouvernement qu’il se remette sérieusement à l’ouvrage et fasse de son mieux pour limiter les dégâts provoqués par le Covid. Nombre de personnes ont perdu tout ou partie de leurs revenus; les entreprises, les indépendants sont en difficultés, toutes et tous attendent des réponses qui n’ont que trop tardé. Pierre Maudet a enfin pris ses responsabilités ce jour. Le Conseil d’Etat doit faire de même et ne plus avancer ses problèmes internes pour excuser son nombrilisme aigu. S’agissant des suites politiques liées à la démission du jour, l’UDC communiquera le moment venu au sujet d’une éventuelle candidature à l’occasion de la future élection complémentaire. »

Céline Amaudruz, présidente UDC Genève