Mendiant2small

L’appel d’air

L’appel d’air

(UDC-Genève, 25 août 2021) “Il y a beaucoup plus de mendiants depuis la suspension de l’application de la loi. Les réseaux ont bien compris la situation juridique à Genève.” On a de la peine à y croire mais ces mots figurent dans un article de la Tribune de hier mardi. Il y est question de quatre membres d’une famille bulgare interpellés avec un de leurs proches dans le cadre d’une enquête portant sur un trafic d’êtres humains. Le Ministère public relève que parmi les personnes forcées à mendier se trouvaient trois enfants en bas âge. Ces derniers ont été pris en charge par les services sociaux afin que leur état de santé soit évalué avant de les remettre à leurs parents.

Comme nous l’avions prévu, le jugement de la Cour européenne des droits de l’homme condamnant Genève pour avoir adopté une attitude ferme face à la mendicité n’a pas échappé aux négriers. Ces derniers profitent donc de plus malheureux qu’eux pour les mettre sur le trottoir afin de solliciter le passant. Bien évidemment, ces crapules veillent à vider elles-mêmes la sébile de telle manière que les mendiants ne touchent à peu près rien au terme de leur journée de “travail”.

Manifestement, en prétendant défendre les droits de l’homme, la Cour a remis en selle d’ignobles individus profitant de la lacune judiciaire actuelle pour exploiter la pauvreté. L’UDC veillera à prendre les mesures nécessaires pour qu’une nouvelle base légale soit votée au plus vite afin de faire cesser la mendicité dans nos rues et avec elle le commerce criminel que certains font de la misère.

Pour plus d’informations :

Céline Amaudruz, présidente de l’UDC Genève, conseillère nationale, 079/874 83 97

Stéphane Florey, membre du comité directeur, député, 079/471 44 85