CaptureVergers

Guerre urbaine» à Meyrin : des jeunes se déchainent

Jets de pierres, bagarres, courses poursuites… Vendredi et samedi, plus de 40 enfants et ados de 10 à 13 ans ont semé la zizanie dans les rues de Meyrin.

(Communiqué de presse 9 mars 2020) Ce vendredi 6 mars en fin de journée et samedi 7 mars 2020 dans l’après-midi, on a assisté à une véritable guerre urbaine à Meyrin. Plus de 40 enfants âgés de 11 à 13 ans, de Meyrin et du Lignon, ont voulu en découdre avec d’autres, venus d’Annemasse.

Plus de huit patrouilles des polices cantonale et municipale ont été mobilisées et ont dû se rendre sur place pour faire disperser les jeunes gens. Des courses poursuites ont eu lieu entre les forces de l’ordre et les enfants sur tout le territoire de la ville de Meyrin et notamment du côté du quartier des Vergers. 

Oui, les habitants ont été choqués d’assister à ces scènes de quasi «guerre urbaine», avec ces jets de pierre et ces courses-poursuite.

L’UDC déplore ces événements et une politique de plus de dix ans, menée à Meyrin par les partis vert et socialiste qui ont privilégié l’entassement des classes défavorisées dans les mêmes zones, en créant des quartiers en proies à des conflits.

Ces événements récents font écho aux faits déjà déplorés lors des soirées “Halloween” de ces trois dernières années, qui ont vu de la même manière plusieurs groupes semer la terreur dans les rues de la ville de Meyrin et vandaliser véhicules et bâtiments publics.  Il est dès lors légitime de se poser la question du bon vivre ensemble mis en avant par les partis politiques précités.

Le 15 mars prochain, votez UDC !