Capturemobilité

Genevois plus d’issue ! Pour retrouver la mobilité, votez UDC !

(24 février 2020) La campagne pour les élections municipales du 15 mars prochain se poursuit. Après avoir dénoncé l’insécurité, les abus de certains de nos élus, la bétonisation de notre canton et l’augmentation du nombre de chômeurs, l’UDC s’attaque à la mobilité !

La politique de la démesure menée par le canton provoque l’augmentation du trafic, d’énormes perturbations au niveau de la circulation et de la pollution sur les routes cantonales et communales. Nos infrastructures peinent à répondre aux besoins des habitants actuels et, tout simplement, de l’économie.

La mobilité douce, certes nécessaire, ne doit pas rendre nos routes plus dangereuses ou plus engorgées qu’aujourd’hui, car de nombreux corps de métiers doivent leur survie à un réseau routier performant. Les travailleurs des arts et métiers et les pendulaires n’arrivent plus à temps au chantier, chez le client ou à la place de travail – à moins de partir beaucoup plus tôt et de perdre également un temps précieux. Chaque année, chaque semaine, chaque jour nous sommes bloqués plus longtemps dans les bouchons. Sur certains tronçons, on ne peut éviter les embouteillages qu’en roulant de nuit !

A Genève, les places de stationnement, devenues bien trop rares, poussent les consommateurs vers les hypermarchés français à la frontière qui, eux, disposent d’immenses parkings gratuits.

L’UDC ne défend pas un mode de transport par rapport à un autre, estimant justement que tous les modes de transport sont indispensables pour assurer la mobilité. L’UDC soutient ainsi la création de nouvelles places de stationnement en zone bleue pour les deux-roues mais aussi des investissements dans les infrastructures routières.

Votez UDC !

Vous pouvez visualiser le film sur le sujet sur https://www.udc-ge.ch/municipales-2020/