Photos-circulation-1024x683-3

Fiscalement neutre

Fiscalement neutre

(UDC-Genève, 15 décembre 2021) C’est ainsi que le Conseil d’Etat vient de qualifier son projet de réforme de la taxe sur les véhicules. En clair, la charge pesant sur les automobilistes reste la même, seule la clé de prélèvement change. L’exécutif recommande bien sûr de rejeter l’initiative UDC – MCG visant à diviser par deux le montant prélevé sur les utilisateurs de véhicules privés. On n’en attendait pas moins mais la franchise du Conseil d’Etat surprend. L’autorité reconnait que cela représente une perte de recettes regrettable compte tenu de la situation budgétaire. Il convient de relever que le gouvernement est lui-même responsable du blocage budgétaire eu égard aux dépenses pharaoniques qu’il se proposait d’engager en 2022.

En fait, nous tenons à rappeler que l’initiative dont le Conseil d’Etat recommande le rejet vise à adapter le montant de la taxe sur les véhicules à la situation qui prévaut dans notre canton en matière de circulation. Depuis longtemps déjà, tant en ville qu’au niveau cantonal, tout est mis en œuvre pour contrarier le trafic privé. On ne roule plus, les bouchons s’allongent et lorsque la destination est enfin atteinte, il faut encore débourser vigoureusement pour se garer. Il est vrai que si le texte peut également contrarier les velléités dispendieuses de l’exécutif, il serait doublement positif. Dans ces conditions, l’UDC invite d’ores et déjà à soutenir l’initiative et à rejeter le projet du gouvernement qui n’a pour seul but que de maintenir un niveau de recettes propre à justifier tous les gaspillages sur le dos des automobilistes.

Informations

Céline Amaudruz, Conseillère nationale, présidente UDC – Genève, 079 / 874.83.97.

Michael Andersen, président du comité d’initiative, 079 / 330.40.72.