IMG-20211018-WA0002[1563]

Feu vert à l’indemnisation du secteur privé pour le déficit lié à la vaccination

Feu vert à l’indemnisation du secteur privé pour le déficit lié à la vaccination

(UDC-Genève, 11 novembre 2021) L’UDC déplore le refus du Grand Conseil de traiter en urgence de sa résolution 979 contre l’indemnisation du secteur privé pour le déficit lié à la vaccination ne résultant, de surcroît, d’aucun appel d’offres.

Dans notre système économique, l’initiative est en principe laissée à l’économie privée et aux entreprises auxquelles il appartient d’assumer le risque entrepreneurial. Le risque probable de subir des pertes ou de faire faillite est inhérent à toute activité économique.

Un groupe privé actif dans divers secteurs a cru pouvoir dégager des bénéfices dans le secteur de la vaccination en période de pandémie, mais tel ne semble pas avoir été le cas au final. Les choses auraient pu s’arrêter là, sauf que, selon une information parue dans la Tribune de Genève du 16 octobre 2021, l’Etat envisage de combler les déficits liés à l’activité des centres de vaccination. Une telle prise en charge du risque entrepreneurial et une indemnisation par les contribuables genevois sont tout simplement inacceptables. Il faut rappeler que l’installation des centres de vaccination, dont notamment le « vaccinodrome » de Palexpo (fermé depuis), ne résulte même pas d’un appel d’offres lancé par l’Etat, mais d’une initiative privée, dont le risque de déficit éventuel doit incomber à l’entrepreneur.

Pour plus d’informations :

Stéphane Florey, député, auteur de la résolution, 079 / 471 44 85

Cédric Pilatti, membre du Comité directeur UDC-Genève, 076/416 37 16