Capturesecu

Et encore un bancomat attaqué à l’explosif !

Dans la nuit de jeudi à vendredi, trois individus cagoulés se sont attaqués au bancomat de l’UBS de Cologny.

Et la série continue dans les rues de Genève et même dans les beaux et «tranquilles» quartiers ! Cette nuit vers 2h30 du matin, le bancomat de l’UBS de Cologny a été attaqué à l’explosif par trois individus cagoulés. Ces derniers ont réussi à prendre la fuite à bord d’une voiture.

Ce n’est malheureusement pas la première fois que des bancomats sont attaqués à l’explosif à Genève. On pense à Veyrier, à Thônex, Plan-les-Ouates, notamment, y compris lorsque le bancomat se trouve en-dessous des habitations. Cette situation ne peut plus durer.

L’UDC rappelle que la statistique policière de la criminalité situe Genève à la deuxième place des cantons les plus criminogènes de Suisse après Bâle-Ville, un autre canton frontière. L’insécurité augmente régulièrement dans les communes depuis plusieurs années.

L’ouverture des frontières, ainsi qu’une immigration non maîtrisée contribuent à une hausse importante des incivilités et à l’émergence d’une société ultra-violente. Pas un jour ne s’écoule sans que les médias ne rendent compte de cambriolages, vols, bagarres et agressions en tout genre. L’insécurité péjore la qualité de vie de tous les citoyens et notamment des personnes âgées qui n’osent parfois plus sortir de chez elles.

Les femmes se sentent de moins en moins à l’aise dans l’espace public ; elles craignent non sans raison d’être molestées ou agressées par des hommes, pour la plupart provenant de cultures misogynes et déconcertés par la présence de femmes dans les rues… L’UDC veut accroître la présence policière, notamment la nuit, sur tout le canton et armer la police municipale après l’obtention d’un brevet fédéral. Pour assurer la sécurité des citoyens, Genevois qu’une solution : votez UDC !