bouchon2

Et combien ça va coûter encore ?

Des taxes, des taxes, toujours des taxes… La nouvelle loi sur le CO2 votée par les Chambres fédérales la semaine dernière, aura des répercussions sur le porte-monnaie des familles mais aussi sur les finances des cantons et des communes. Toutes les sections romandes de l’UDC interpellent leur gouvernement respectif.

(Communiqué de presse 29 septembre 2020) –  Entre 30 et 40 milliards de francs : c’est ce que coûtera la nouvelle loi sur le CO2, votée le 25 septembre dernier à Berne. Soit 12 centimes de plus à la pompe pour l’essence et le diesel, ce qui entraînera pour une famille, une dépense environ 400 francs supplémentaires par an. La facture double pour le mazout et le gaz (800 francs). Enfin, la taxe sur les billets d’avions coûtera dans les 500 francs supplémentaires par an pour une famille. Une fois encore, ce sont les classes moyennes qui sont les premières victimes de ces nouvelles taxes, lesquelles impacteront d’ailleurs également les finances des communes et des cantons.

Dans des textes qui vont être déposés auprès des instances politiques compétentes, les sections cantonales de Genève, Fribourg, Neuchâtel, Vaud et Valais demandent combien l’application de la nouvelle loi fédérale sur le CO2 coûtera aux cantons et si ces derniers disposent déjà d’une estimation du coût pour les communes.

La Suisse a accompli énormément d’efforts, a réduit ses émissions par habitant de sorte que les objectifs climatiques des Accords de Paris pourraient être atteints d’ici 2030 sans aucune nouvelle loi, interdictions et autres mesures bureaucratiques visant à nuire à notre compétitivité.  

Les Chambres fédérales ayant adopté définitivement la réforme de la loi sur le CO2, l’UDC a d’ores et déjà confirmé le lancement d’un référendum.

Pour davantage d’informations

Céline Amaudruz,  vice-présidente UDC Suisse, tél. 079 / 874 83 97

Genève : Stéphane Florey, tél. 079 / 471 44 85

Vaud : Denis Rubbatel, tél. 079 / 423 09 38

Neuchâtel : Niels Rosselet-Christ, tél. 078 / 847 23 90

Fribourg : Pierre-André Page, tél.079 / 348 39 86

Jura : Thomas Stettler, tél 079 687 87 25

Valais : Cyrille Fauchère, tél. 079 137 81 07