Capture d’écran 2020-10-19 100543

Enfin ! Un délai est accordé pour les récoltes de signatures des référendums et initiatives

L’UDC Genève est satisfaite de la décision du gouvernement qui va dans le sens de ce qu’elle avait demandé il y a plus d’une semaine.

(Communiqué de presse 18 novembre 2020) – L’UDC Genève avait demandé le 10 novembre et réitéré, hier, sa requête au Conseil d’Etat de suspendre les délais pour les récoltes de signatures en matière de référendums et initiatives cantonaux. Le gouvernement a suivi nos sollicitations et l’UDC Genève s’en félicite : l’exercice des droits démocratiques fondamentaux des citoyennes et citoyens genevois ne sera pas entravé.

Le Conseil d’Etat a suivi la voie de la sagesse en décidant, ce jour, de repousser les délais pour les référendums et initiatives déposés entre le 3 et le 29 novembre (y compris) dans le prolongement de son arrêté du 1er novembre déclarant l’état de nécessité.

Cela signifie concrètement que les récoltes de paraphes pour le référendum cantonal dit de la « Goutte Saint-Mathieu» ainsi que pour le référendum de la Ville de Genève «Non à cette cité de la Musique» auront, respectivement jusqu’au 15 et 26 décembre 2020 pour recueillir le nombre nécessaire de paraphes. L’UDC Genève veillera à ce que si l’état de nécessité devait perdurer, la suspension le soit aussi.

L’UDC Genève regrette en revanche que le Conseil d’Etat n’ait pas permis la réouverture de tous les commerces et restaurants qui respectaient strictement les mesures sanitaires demandées. Rappelons que notre parti a déposé une motion demandant à l’Exécutif d’au minimum étendre les horaires d’ouverture des commerces et de permettre leur ouverture tous les dimanches, jusqu’à la fin de l’année.

Céline Amaudruz, présidente

Stéphane Florey, député