CaptureIDL

Dire OUI à l’initiative de limitation pour empêcher une explosion démographique

Communiqué de presse 28 mii 2020) – Les derniers scénarios de l’Office fédéral de la statistique (OFS) continuent de miser sur une fulgurante croissance de la population. La cause: l’immigration forte et persistante en provenance de l’UE. Le seuil des dix millions d’habitants pourrait être franchi dans 10 ans déjà. Dans certains cantons, la population s’accroîtrait de près d’un tiers. L’unique moyen d’abaisser la croissance démographique à un niveau supportable est de redonner à la Suisse le contrôle autonome de l’immigration.

Si la Suisse maintient la libre circulation des personnes avec l’UE, sa population continuera de croître massivement jusqu’en 2050. Selon les chiffres de l’OFS, plus de trois quarts de cette croissance seront dus à l’immigration. Bientôt une personne sur trois sur le marché du travail sera étrangère. De nombreuses Suissesses et de nombreux Suisses, notamment les plus de 55 ans, sont sous pression et doivent craindre pour leur emploi. Malgré la fermeture passagère des frontières, plus de 14’000 étrangers ont immigré en Suisse en chiffre net durant les quatre premiers mois de 2020. Ce résultat dépasse déjà le scénario élevé de l’OFS.

Covid-19 pourrait déclencher une nouvelle vague migratoire

L’analyse de l’OFS ne tient encore aucun compte des changements massifs provoqués par la crise du Covid-19. Particulièrement touchés par la pandémie du coronavirus, l’Italie, la France et l’Espagne, autant de membres de l’UE, étaient déjà plongés dans de grosses difficultés économiques avant la crise. L’OFS craint que les flux migratoires ne se « renforcent rapidement comme lors de la dernière crise économique ».

Croissance de 30% dans les cantons de Zurich, Genève, Vaud, Argovie et Zoug

La croissance démographique évolue très diversement en fonction des régions. Alors qu’elle sera faible dans certains cantons, plusieurs villes et agglomérations seront en revanche submergées. Donc, les régions où il y a déjà une pénurie de logements verront arriver des centaines de milliers d’étrangers UE supplémentaires qui pousseront les loyers à la hausse. Faute d’une gestion rigoureuse de l’immigration, les logements y deviendront inabordables.

La seule solution: gérer l’immigration

Cette croissance démographique excessive a des conséquences drastiques pour la vie de tous les jours et le pays: le bétonnage des paysages, la circulation, les bouchons et la surcharge générale des infrastructures atteindront un niveau insupportable. Mais ce n’est pas tout: la densité démographique croissante rendra la Suisse encore plus vulnérable aux pandémies type Covid-19. L’unique manière de ramener la croissance de la population à un niveau raisonnable est de redonner à la Suisse les moyens de gérer l’immigration – donc de voter oui le 27 septembre 2020 à l’initiative de limitation.