Genève

De l’ordre avec les heures supplémentaires de la haute fonction publique

De l’ordre avec les heures supplémentaires de la haute fonction publique

(Communiqué de presse UDC-Genève, 10 mai 2021) Le député Christo Ivanov a déposé un projet de loi prévoyant que les heures supplémentaires effectuées par les cadres supérieurs de l’administration cantonale ne donnent lieu à aucune majoration du traitement annuel de base ou indemnité forfaitaire.

Malgré une situation budgétaire guère réjouissante, le canton a consacré plus de 3 millions de francs en 2020 au titre de prime 2% et de prime 3% versées aux cadres supérieurs de l’administration. Cela pose un problème de principe dans une administration qui à bien des égards s’apparente à une armée mexicaine.

 

Concrètement, il est proposé pour les collaborateurs occupant une fonction de cadre supérieur, de supprimer le principe de l’indemnité forfaitaire de 2 ou 3%, les heures supplémentaires ne donnant désormais plus lieu à rémunération. Les règles prévalant en matière d’heures supplémentaires restent inchangées pour les membres du personnel qui n’occupent pas une fonction de cadre supérieur. La mesure proposée permettra des économies sans impacter fortement le pouvoir d’achat ou affaiblir l’économie locale.

 

Pour plus d’informations :

Christo Ivanov, député, auteur du projet de loi, 079/250 67 15

Céline Amaudruz, présidente UDC-Genève, conseillère nationale, 079/874 83 97