Capturecitémusique

Cité de la musique: nous préférons garder un parc avec de beaux arbres

La commission de l’aménagement et de l’environnement (CAE) s’est prononcée sur l’adoption d’un plan localisé de quartier (PLQ) concernant l’éventuelle construction d’une Cité de la musique au Petit-Saconnex (PR-1395). Le Conseil municipal de la Ville de Genève sera sans doute appelé lors des prochaines séances plénières des 6 et 7 octobre prochain.

Arrivée au terme de ses travaux (mardi 15 septembre), la commissaire UDC, Marie-Agnès Bertinat, s’est prononcée contre ce PLQ sans pour autant s’opposer au projet lui-même d’une Cité de la musique.

Ce refus s’explique principalement pour deux raisons. La première, c’est que l’UDC se bat contre le surdéveloppement de notre commune et ses innombrables nuisances qui pourrissent la vie de ses résidents et pénalisent durement son économie. Dans ce contexte, plutôt qu’une nouvelle construction, nous préférons voir à cet endroit un parc avec de beaux arbres. Nous avons bien assez construit sur notre commune.

La seconde raison est d’ordre financier. Le déficit public ne cesse d’augmenter : il est, à ce jour de1,5 milliard pour 2020 et 2021 au niveau cantonal, il sera d’une cinquantaine de millions au niveau communal. Devant cette énième débâcle financière, la section UDC-Ville de Genève estime totalement déraisonnable de se lancer tête baissée dans un projet aussi coûteux et qui va impacter les finances de la Ville comme celles du canton. Ni la gestion financière catastrophique du canton, ni l’estimation très discutable des promoteurs du projet quant aux charges annuelles d’entretien (entre 250’000 et 430’000F) nous permettent de croire que la Ville ne sera pas sollicitée bien au-delà des sommes avancées alors que l’ensemble des charges de ce projet s’élèveront à 3 millions de francs.

L’UDC s’est toujours opposée à toute augmentation d’impôts et plus particulièrement du centime additionnel communal. Ces prochaines années seront difficiles pour notre commune et la prudence devrait s’imposer.