Capturevote

Ce n’est, hélas, pas un 1er avril!

Le taux de participation au scrutin s’élève à 6,9% à J – 5. Du jamais vu dans notre canton. Le Conseil d’Etat ne devrait-il pas avoir le courage d’annuler les élections ?

(Communiqué de presse du 1er avril 2020) – La pandémie nous entoure et, depuis plus de deux semaines, notre vie quotidienne a changé. Il est clair que les votations pour le second tour des Municipales ne représente pas une priorité pendant le semi-confinement que nous vivons. L’UDC Genève, par la voix de sa présidente, Céline Amaudruz, avait d’ailleurs, au lendemain du premier tour (29% seulement de taux de participation seulement le 15 mars 2020), demandé le report du second à la Chancellerie. En vain malheureusement. Le 5 avril prochain, nous élirons bel et bien les Exécutifs communaux.

A J -5,  le taux de participation au scrutin s’élevait à 6,9%. Du jamais vu dans notre canton et ce n’est, hélas, pas un Poisson d’avril…

Au vu du pourcentage à ce jour, le Conseil d’Etat ne devrait-il pas tout simplement avoir le courage de revenir sur sa décision et d’annuler les élections ?

 Nous ne voulons pas devenir les champions du taux d’abstention à Genève comme nous le sommes, déjà, au niveau du chômage.

Voter demeure un acte civique que nous avons la chance de pouvoir exercer dans notre démocratie Surtout, ne laissons pas passer notre chance de pouvoir faire  accéder un candidat UDC  à un Exécutif, que l’on parle de Christo Ivanov en Ville de Genève ou de Marco Gaetanino à Meyrin.

Il faut voter – PAR CORRESPONDANCE – et ce encore aujourd’hui !

Céline Amaudruz

Présidente UDC Genève, vice-Présidente UDC Suisse, conseillère nationale