Carouge : la gauche est historiquement responsable de la débâcle du Service travaux voirie

(UDC Carouge, le 1er mai 2014) Suite aux doléances de trois employés du Service Travaux, Voirie et Environnement (STEV), l’UDC-Carouge a informé la Cour des comptes des graves dysfonctionnements relevés au sein de l’administration. En marge des 43 recommandations visant essentiellement le service des RH, les magistrats judiciaires ont rapidement détecté une mauvaise gestion de ce service, notamment la gestion déloyale de biens publics.

Hier, deux employés ont été licenciés, un autre suspendu, et le chef remplacé dès juin par l’actuel responsable transport et environnement de Migros Genève.

L’UDC-Carouge est satisfaite que son action ait conduit à mettre au grand jour les casseroles et les pratiques inacceptables de ce service. Il faut savoir que cette situation ne date pas d’aujourd’hui. Il convient de remonter aux deux anciens Conseillers administratifs socialistes qui ont dirigé ce service entre 1991 et 2002, soit durant 16 ans. De plus, n’ayons pas peur d’affirmer que c’est sous leur responsabilité que la gestion de ce service fut mal dirigée, ce qui l’a très certainement conduit à toutes les irrégularités mises au grand jour par les instances compétentes.

Si l’UDC Carouge n’avait pas dénoncé, il est claire que la gauche actuelle aurait tout comme ses prédécesseurs continué à fermer les yeux et par la même cautionné indirectement une indélicate gestion.

Aujourd’hui, le Conseil administratif n’a eu d’autres obligations que de faire le ménage dans ce service.

En définitive, l’UDC-Carouge ne regrette pas le choix de son recours à la Cour des comptes qui a permis la refonte « 21ème siècle » de ce service, ce qui était indéniablement nécessaire pour préserver l’efficacité et l’efficience des 90 employés. Ce n’est pas du tout grâce à la gauche majoritaire de Carouge.

L’UDC Carouge se félicite d’avoir ouvert la voie d’une saine réorganisation du STVE !

Pour information :
François Velen, président UDC-Carouge (079 / 675 38 51)
Damien Guinchard, vice-président (079 / 224 76 00)